Image default
Voyance

À la découverte des techniques de voyance

Notez cet article

La voyance pure nécessite la seule sensibilité du spécialiste, mais celui-ci peut aussi utiliser des supports. Du corps du consultant aux objets extérieurs en passant par l’horoscope, ces supports sont très divers et permettent d’obtenir des réponses concises selon les préoccupations.

La voyance pure, une concentration sur la personne du consultant

Le voyant entre dans une situation de transe qui lui permet d’appréhender directement la question posée par le consultant. Il entre ainsi dans une autre dimension spatio-temporelle en se projetant dans la situation indiquée par le consultant, dans le passé, le futur ou un lieu éloigné. Il n’a besoin d’aucun matériel, la précision des prédictions dépend essentiellement de ses dons de clairvoyance. Le client doit aussi essayer de bien expliquer sa situation pour l’aider à la cerner au mieux.

La voyance qui utilise les marques corporelles

La plus connue est sans doute la chiromancie, qui consiste à prédire l’avenir selon les lignes présentes dans la paume de la main. Il existe d’autres techniques plus insolites qui lisent à travers l’emplacement des grains de beauté (métoposcopie) ou la date d’arrivée des menstrues (ménomancie). Ces méthodes sont utiles pour avoir une vision globale de la personnalité du consultant et de sa façon de faire face aux événements de la vie. Une lecture plus précise est possible en appliquant des règles d’analogie avec les données astrologiques.

Les supports typiques de la voyance : boule de cristal, pendule et cartes

Lorsqu’on parle de voyance, bon nombre de personnes pensent à une femme habillée en gitane, qui regarde à l’intérieur d’une boule de cristal. Au-delà des clichés, la boule également appelée miroir hindou est effectivement utilisée pour prédire l’avenir, mais nécessite une initiation. Le spécialiste lit sur les surfaces réfléchissantes de la boule.

Il y a aussi la pendule qui peut être utilisée par les néophytes grâce à la simplicité de la lecture : si cela tourne dans le sens des aiguilles d’une montre, la réponse est assez positive, dans le cas contraire, la tendance est négative.

La cartomancie est aussi une pratique courante. Les spécialistes utilisent généralement le tarot de Marseille ou l’oracle de Belline. Les lames sont tirées par le cartomancien ou le consultant, et les prédictions dépendent à la fois des cartes tirées et de leur position.

L’astrologie, une véritable science

La voyance n’est pas considérée comme une discipline scientifique. L’astrologie non plus, sauf qu’elle exige de nombreuses connaissances et calculs, qui permettent d’effectuer des prédictions même sans don de clairvoyance. Par contre, c’est une pratique qui demande une longue expérience, car l’interprétation des résultats est complexe. Contrairement aux autres techniques qui donnent des réponses concises (positive ou négative) après une simple manipulation, l’astrologie prend en compte les différents détails de la position des astres du système solaire pour fournir des prédictions. Avec cette pratique, il est possible de prédire le temps qu’il fera aussi bien que l’avenir amoureux du consultant ou encore l’avenir politique d’un pays. Le champ d’application est très large et les résultats très précis.