Image default
Actualité / Presse Immobillier / BTP

Climatisation en ville : branchez-vous sur le réseau de froid urbain

Le refroidissement de l’air ambiant dans les bâtiments publics et privés en période estivale ou de canicule nécessite une quantité énorme d’énergie. De plus, les déchets rejetés par les appareils de climatisation dans l’air accentuent le réchauffement de ce dernier, entre autres retombées écologiques. Moins énergivores et plus propres, les réseaux de froid urbains représentent depuis quelques années une alternative intéressante à la climatisation classique moins dangereuse pour l’environnement.

Comment le froid est-il fabriqué et distribué ?

Le froid urbain est un système de refroidissement de l’air ambiant qui est de plus en plus privilégié dans les grandes agglomérations. Il fonctionne suivant le principe inverse de la création de chaleur.
En pratique, les liquides caloporteurs (souvent de l’eau) sont recueillis, transportés dans une centrale de production de froid pour être rafraîchis avant d’être redistribués en tant qu’eau glacée. Le froid urbain est fabriqué avec l’aide de compresseurs ou par refroidissement naturel à l’aide du froid ambiant de l’air ou d’un cours d’eau à proximité.

Le réseau utilise les canalisations souterraines pour transporter l’eau chaude et froide. Outre les conduites, il comprend également des sous-stations chargées de collecter la chaleur au sein des bâtiments connectés, puis de réacheminer l’eau fraîche vers ces derniers.

Les avantages du froid urbain

Le froid urbain constitue actuellement l’une des meilleures solutions alternatives aux dispositifs de climatisation classiques employés dans les villes. La production de froid est en effet moins gourmande en énergie et les déchets rejetés par les machines sont moins nocifs à l’environnement.

Par ailleurs, les systèmes utilisant le refroidissement naturel se servent de sources d’énergies renouvelables. De plus, l’équipement des bâtiments qui souhaitent poser ce type de dispositif est moins contraignant, il suffit d’un échangeur (d’eau froide et d’eau chaude), moins bruyant et moins encombrant que les tours de refroidissement.

Un dispositif adapté aux besoins des grandes villes

Les réseaux de froid urbain s’avèrent très rentables et efficients dans les grandes agglomérations et dans les pays chauds. Outre la France, les Émirats arabes unis, la Chine et le Japon ont d’ailleurs opté pour la mise en place de leurs systèmes de distribution dans les villes très peuplées.

Si les particuliers sont encore peu nombreux à se connecter sur les réseaux de leur cité, les entreprises, les immeubles administratifs et de bureau, les centres commerciaux et établissements hôteliers sont déjà branchés et bénéficient des avantages écologiques et financiers offerts par le froid urbain.

Compte tenu des efforts déployés par les autorités concernées pour lutter contre le réchauffement climatique et pour encourager l’économie d’énergie, le froid urbain est appelé à devenir le principal moyen de rafraîchissement de l’air dans les villes surpeuplées dans les années à venir.

Related posts

Faire un investissement dans la SCPI avec tous ses avantages

Irene

Comment est traitée un message d’alarme en télésurveillance

Christophe

Tout savoir à propos de la SCPI Pinel

Irene