Image default
Business / B2B

Honorer une facture à temps devient rare

Les petites entreprises se plaignent de plus en plus d’un retard de paiement de leurs clients. Pourtant, ces acheteurs de biens ou de services sont généralement de grande entreprise. Pourquoi donc ces impayés en temps et en heure ? Quels sont les effets des mauvais payeurs ? Détails.

 

Les TPE et PME, victimes des retards de paiement

 

D’après les statistiques de 2017, sur cent clients, quarante-quatre paient ses factures dès arrivé des termes. Les bons payeurs existent donc encore. Toutefois, les chiffres vont à la baisse. En 2018, ils sont devenus quarante-et-un. Le nombre des mauvais payeurs  gagne ainsi de plus en plus de terrains, pourtant d’après les sondages, ces tardifs se composent majoritairement de grandes entreprises. Une entreprise de moins de 5 salariés s’acquitte plus rapidement de ses dettes-fournisseurs par rapport à une autre avec un effectif de 5 000 employés.  Si les TPE et les PME règlent ses fournisseurs en retard, l’arriéré est en moyenne de 10 jours. Les grandes entreprises prennent en général 5 jours en plus pour payer. Leur retard va donc de 15 à 20 jours voire même plus. Pourtant, ces fournisseurs payés avec retard se composent majoritairement de petites entreprises.  Elles paient donc mieux, mais sont délaissées dans le paiement.  Cela impacte leur situation de trésorerie. En effet, les chefs d’entreprises ont également des fournisseurs, doivent payer à temps ses salariés et s’acquitter des impôts entre autres.   Ils rencontrent ainsi des difficultés pour gérer cet état de financement.  Nombreux tombent même en faillite à cause de ses paiements tardifs. Sur cent entreprises en faillite en effet, le retard de paiement en est la cause de vingt-cinq.

 

 

Les grandes entreprises de mauvais payeurs, pourquoi ?

 

Les grandes entreprises ont plus de financement et doivent généralement pouvoir payer ses fournisseurs correctement.  Pourtant, ce sont elles qui se trouvent sur le banc des accusés en matière de retard de paiement.  En effet, d’après les enquêtes, les grandes entreprises démontrent une certaine négligence dans l’acquittement de ses dettes. Elles trouvent les sommes minimes soit elles prouvent de l’indifférence concernant les retards de paiements. Les mauvais payeurs oublient ainsi de s’acquitter de leurs factures aux dates buttoirs. Le cas est très fréquent surtout au mois d’août. Il n’est pas rare en effet que le chef comptable, pressé de partir en vacance oublie d’effectuer les paiements. Les entreprises fermant ses portes lors de la trêve d’été font aussi la même chose. Une autre cause des retards de paiement est la non-connaissance de leur impact. L’Administration tend de plus en plus à informer de ces problèmes de paiement et ses effets sur la santé des entreprises, surtout des TPE et des PME.  Pour dissuader les grandes entreprises d’abandonner la pratique des retards de paiement, le gouvernement a dévoilé au grand public le nom de quelques géants du monde des affaires exerçant cette pratique.    Cette stratégie vise à un paiement des fournisseurs dans le temps et ainsi éviter les difficultés financières des petites entreprises pour retard de paiement.

Related posts

Gagner de l’argent en jouant à des jeux, comment faire ?

Irene

4 conseils pour réussir sa photo de profil sur son CV

Irene

Récupérer facilement l’extrait KBIS d’une entreprise en France

Clémence