Image default

Médecine, tout savoir sur la stérilisation par rayonnement gamma

Avez-vous déjà entendu parler du traitement gamma ? C’est aujourd’hui l’une des principales méthodes de stérilisation de produits dans divers secteurs : cosmétiques, pharmaceutiques, mais surtout médicaux. Pour rappel, il s’agit d’un procédé de stérilisation utilisé depuis les années 60 dans les branches industrielles. Elle est reconnue aujourd’hui de par son efficacité pour le traitement par palettes d’un vaste éventail de produits déjà conditionnés.

Les rayons gamma : Quésaco ?

Le rayonnement gamma est un moyen de stérilisation haut de gamme de plus en plus demandé par les entreprises. A noter que les rayons gamma proviennent de la désintégration du Cobalt 60. C’est une source radioactive qui est produite de manière artificielle. Un rayon gamma désigne le rayonnement électromagnétique à haute fréquence d’un photon (quantum d’énergie associé aux ondes électromagnétiques). Plus pénétrants que les particules alpha et bêta, les rayons gamma sont toutefois moins ionisants. Si vous souhaitez en savoir plus, vous retrouvez des informations plus approfondies sur la toile. Nombreux sont les articles abordant plus en détails sur ce sujet.

Sachez à titre informatif qu’il existe plusieurs types de rayonnements ionisants. Parmi les plus connus, on peut citer le rayonnement alpha, bêta, gamma… Le rayonnement alpha est un rayonnement émis par un atome radioactif. Il est constitué de deux protons et de deux neutrons. Il s’agit d’un faisceau de noyaux d’hélium. Egalement émis par un atome radioactif, le rayonnement bêta est, quant à lui, chargé électriquement. Il est donc plus dangereux que le rayonnement alpha et peut causer de sérieux dégâts. Concernant les rayons gamma, ils sont symbolisés par la lettre grecque « y ». Ce type de rayonnement arrive à pénétrer plus facilement l’organisme que les autres rayons (bêta, alpha…), sans modifier pour autant les particules qu’ils rencontrent. C’est pour cette raison qu’ils sont de plus en plus utilisés dans divers secteurs professionnels comme procédé de stérilisation.

La stérilisation par rayons gamma : ce qu’il faut savoir et quels sont ses avantages ?

Ces dernières années, de plus en plus de méthodes de stérilisation ont vu le jour dans le domaine médical. A titre d’exemple, la stérilisation à l’oxyde d’éthylène, gamma, bêta, alpha, rayonnement ultraviolet, etc. La stérilisation par rayons gamma est un procédé d’irradiation au Cobalt 60, comme dit plus haut. Elle a pour but de tuer les micro-organismes. Son efficacité sur de nombreux types de matériaux a déjà été prouvée. L’une des spécificités de l’irradiation gamma, c’est sa haute capacité de pénétration. En effet, ce procédé de stérilisation pénètre facilement dans l’emballage et le produit. Le traitement des produits modérément denses, emballés ou encore palettisés est aujourd’hui d’une grande facilité.

Il est important de souligner que les rayonnements éliminent les germes pouvant être à l’origine de maladies, mais pas que. Ils neutralisent également d’autres organismes nuisibles. C’est pour cela que la stérilisation par rayonnements ionisants tue efficacement les micro-organismes. En utilisant ce procédé de stérilisation, les entreprises peuvent garantir des produits de soins de santé d’une grande fiabilité. Le procédé gamma peut stériliser une large gamme de produits de différents matériaux… Ci-après quelques exemples de produits transformés : dispositifs médicaux, emballage, produits pharmaceutiques, etc. Dans l’univers médical, la stérilisation des produits à usage unique à l’instar des gants chirurgicaux ou encore des seringues est faite par l’irradiation gamma.

Autres articles

Choisissez une mutuelle aussi prévoyante que celle-ci

Journal

Le parodontiste : le chirurgien-dentiste spécialisé dans les soins du parodonte

administrateur

Trois points essentiels à connaître sur la mutuelle santé

Irene

Qu’appelle-t-on psychologue Gestalt thérapie 94 ?

sophie

Pourquoi faire le choix de l’épilation laser ?

administrateur

Quels sont les bienfaits des bracelets tibétains ?

Irene